Ma bibliothèque

Aider les adolescents à parler de leurs sentiments

Il y a quelques semaines, j’ai reçu un colis de la part des éditions De Boeck Supérieur qui contenait cet ouvrage de Margot Sunderland. J’ai tout de suite été attirée par l’aspect pratique de cette collection « Les cahiers du praticien ».  Pour ma part, depuis que je suis en poste, j’ai tendance à me diriger plus facilement devant ce type d’ouvrages qui délivrent des conseils, astuces et exercices pratiques à utiliser tout de suite avec le patient, alors quand j’ai découvert cet ouvrage, autant vous dire que c’était pile ce que je cherchais !

Ce livre se divise en 2 parties :

« Pourquoi certains adolescents « gâchent » leur vie et comment leur apprendre à ne pas le faire »

Une première partie qui fait un rappel de toutes les « aptitudes de vie » que l’adolescent acquiert lors de cette période : capacité à bien gérer le stress, capacité de faire un deuil et d’élaborer des expériences de vie douloureuses, capacité d’avoir des relations épanouissantes, capacité d’empathie et de compassion… Ce rappel très intéressant se fait à la fois à travers les neurosciences et le développement et consacre une partie à chaque aptitude sur « ce que peuvent faire les parents » « ce que peut faire l’école » ce qui rend ce livre accessible à tout le monde. Le style d’écriture est plutôt fluide et je n’ai pas noté de difficultés particulières, le vocabulaire utilisé est assez simple à comprendre et les concepts qui peuvent être compliqués sont expliqués : car l’intérêt du livre c’est aussi de faire de la psychoéducation à l’adolescent et donc d’utiliser un langage qu’il peut comprendre.

Feuilles de travail

En ce qui concerne la 2e partie, elle est beaucoup plus pratico-pratique. A partir d’un questionnaire qui regroupe les thèmes émotionnels fréquents chez les adolescents, plusieurs fiches d’exercices vont y être développées. Par exemple, une fiche où l’adolescent peut penser « Je suis nul(le) » ou sur les affaires de familles, le deuil ou encore sur un adolescent qui peut être jaloux ou possessif avec ses amis ou son/sa petit(e) ami(e). Ce format est vraiment très intéressant, on y développe plusieurs petits exercices à proposer à l’adolescent pour traiter chaque problématique ; le tout sur un mode psychoéducatif et qui favorise vraiment le dialogue entre l’adolescent et l’adulte. Des supports avec des images y sont aussi présentés, cela peut être « refaire le film de sa vie » ou encore « le musée des rancœurs ». Y figure également un encadré avec des citations qui peuvent aider les adolescents, ça me parle assez, car j’en utilise parfois avec des métaphores durant mes consultations avec les plus jeunes.

Pour conclure sur cet ouvrage, je dois dire que je suis très contente que cette collection ait vu le jour ! Ce format est vraiment très précieux pour tous les psychologues/psychiatres et toutes les personnes qui sont amenées à accompagner des adolescents en souffrance. Je ne peux que vous le recommander si vous êtes amené à travailler avec cette population. En espérant que cette collection s’ouvre davantage aux adolescents et même aux adultes pour qui ce format psychoéducatif, avec des exercices, peut être très intéressant également.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s