Mon quotidien

Langage des émotions / Expression des besoins

Comme promis voici mon retour sur ces superbes outils qui nous viennent de Belgique. J’ai eu un coup de cœur pour les illustrations de ces cartes l’an dernier et j’ai fini par me les procurer sans savoir vraiment comment m’en servir au départ, mais que je finirai par trouver.  C’est un support avec un personnage neutre avec une face « masculine » et une face « féminine » uniquement pour les mots qui y sont présentés. C’est un support que j’utilise avec des adolescents et des jeunes adultes, mais il peut tout à fait être adapté pour les adultes et évidemment aucune difficulté pour l’utiliser avec des enfants.

Ce n’est que récemment où j’ai pris plus confiance en moi et dans les outils dont je dispose que j’ai pu les faire découvrir à mes patients. Je vais vous présenter la manière dont je les ai utilisés. Il faut savoir qu’il y a des idées d’utilisation au sein du paquet avec des explications très complètes sur ce que l’on peut travailler avec les patients en groupe et en individuel.

Le langage des émotions 

Je les ai utilisés deux fois pour l’instant de deux manières différentes. Chaque patient avec qui je les ai utilisés avait des difficultés à reconnaitre l’émotion et à la nommer. Ils avaient également des difficultés à percevoir une amélioration de leur état après plusieurs semaines d’hospitalisation.

La première fois, j’ai demandé à mon patient de prendre le paquet entier et de sélectionner les émotions en les triant en plusieurs petits paquets comme une chronologie des émotions : Avant l’hospitalisation, pendant l’hospitalisation et maintenant (proche de sa sortie).

En reprenant avec lui chaque carte, il m’a expliqué comment il se sentait avant, ce que l’hospitalisation lui avait apporté et comment il appréhendait la suite après sa sortie. Pour la première fois depuis qu’on se voyait, il arrivait à mettre des mots dessus en voyant les images et il a pu également voir qu’il y avait eu une évolution de son humeur. Littéralement devant ses yeux, était étalé le cheminement qu’il avait traversé depuis son entrée dans l’unité.

La deuxième fois, j’ai demandé à ma patiente de choisir les cartes qui, selon elle, reflétaient son humeur du moment. Elle a sélectionné quelques cartes que nous avons repris ensemble puis nous avons pu voir également qu’il y avait des émotions dont elle ne trouvait pas le nom qui était dans sa sélection. L’entretien était beaucoup plus fluide grâce à ces cartes, car nous avons abordé, encore une fois, des choses qui auraient été difficile d’accès sans cette médiation. La patiente a également pu voir que malgré le fait qu’elle ne voyait pas d’évolution à son état, il y avait des émotions agréables qui s’étaient glissés dans sa sélection, elle a pu verbaliser à ce sujet et moi j’ai pu fait renforcement positif.

Ce jeu possède également des cartes « météo » qui sont une autre façon d’aborder les émotions de manière moins directe. C’est une méthode que j’utilise souvent, en début et fin de groupe afin de savoir comment se sentent les patients.

L’expression des besoins

On parle beaucoup des difficultés à reconnaître les émotions et comment les gérer ; mais identifier et exprimer ce dont on a besoin est également très difficile surtout lorsque l’on va très mal. Les cartes « expression des besoins » est d’une grande aide pour ce qui est d’amener une réflexion à propos de ses besoins.

Je les ai utilisés avec un patient que j’ai suivi durant son hospitalisation et que je continue de suivre en consultation ambulatoire. Lorsque je lui ai demandé s’il sentait qu’il avait des besoins à exprimer et satisfaire, il m’a regardé en disant « je ne sais pas, c’est difficile là comme ça ». C’est là que j’ai sorti mon paquet de cartes. En lui expliquant que ma question était difficile et qu’on pouvait passer par ce jeu pour y répondre. Je lui ai demandé de prendre le paquet entier, de regarder chacune des cartes et de voir s’il arrivait à identifier certains de ses besoins à travers les illustrations.

A la fin de sa sélection, il a eu une réaction très spontanée en regardant le petit tas qu’il avait fait « ça fait beaucoup ! ». Il ne se rendait pas compte à quel point il avait besoin « d’équilibre, de comprendre, de contribuer à quelque chose… ». Ensuite, nous avons repris les cartes une à une et je lui ai demandé à son avis, comment il pouvait satisfaire ce besoin. Et ensemble nous avons élaboré des stratégies afin de lui permettre de se rendre actif dans la satisfaction de son besoin.

J’avais découvert l’utilisation de médiation en pédopsychiatrie et j’ai beaucoup accroché avec cette approche. Je suis très heureuse que de plus en plus de jeux/médiations voient le jour à la fois pour les professionnels mais également pour les proches. J’aime beaucoup ces cartes, les illustrations sont vraiment très belles. D’ailleurs je me suis procurée le petit nouveau qui est « l’univers des sensations » ce qui est plutôt chouette c’est que si vous disposez des trois jeux vous pouvez les utiliser ensemble, ils sont totalement complémentaires.

Et vous, vous utilisez des médiations dans votre pratique ? Quels sont les outils que vous connaissez ?

3 réflexions au sujet de “Langage des émotions / Expression des besoins”

  1. Bonjour,
    Pour ma part, j’utilise la « perlipapotte » avec les enfants, les adolescents. « Les défis de la vie » est plus pour jeunes adultes ou adultes.
    Les cartes du jeu « la 8eme dimension » sont aussi très riches.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s