Séries et films

Le syndrome de Münchhausen par procuration

Avec cette semaine de confinement et de repos forcé, j’ai pu rattraper certaines séries que j’avais mis sur ma liste. Parmi celles-ci, il y avait The Act. Une saison sur le même format que American Horror Story : Une saison = une histoire avec un début et une fin. Ici The Act s’inspire de réelles affaires criminelles. La première saison nous raconte l’affaire de Gypsy Rose Blanchard et de sa relation extrêmement toxique avec sa mère Dee-dee Blanchard.

Lorsqu’on fait quelque recherche sur cette affaire, on découvre que Gypsy Rose a été la victime de sa mère et de son syndrome de Münchhausen par procuration. Sans cesse rabaissée sur sa capacité à élever sa fille par sa propre mère, Dee-dee développe ce besoin compulsif de montrer aux autres qu’elle est une mère extraordinaire.

Qu’est ce que le syndrome de Münchhausen par procuration ?

Un proche, souvent un parent est persuadé que son enfant est malade et peut inventer, exagérer et/ou induire des symptômes chez son enfant. Ces parents sont à la recherche d’un diagnostic de la part du corps médical qu’ils savent particulièrement bien tromper. Ces parents peuvent fausser des analyses, rendre volontairement leur enfant malade pour attirer la compassion et la reconnaissance auprès de leurs pairs et du corps médical. C’est une forme de maltraitance infantile très grave.

Dans la série, on peut voir que Dee-dee suscite ce genre de réactions de la part de ses voisins et accepte bien volontiers lorsqu’ils la considèrent comme une sainte étant donné la gravité des différentes « pathologies » de Gypsy.

Dans un reportage que j’ai vu il y a quelques temps, Delphine Paquereau, victime de sa mère, refaisait son parcours médical avec son médecin traitement qui avait été dupé par la mère. C’était allé jusqu’à l’extraction d’un rein sain. Les conséquences peuvent être extrêmement graves. Et malheureusement ce trouble est difficilement diagnostiqué.

Sous emprise

Dans la série Gypsy est sous l’emprise de sa mère et devient littéralement sa captive. Dee-Dee a un contrôle permanent sur la vie de sa fille, lui interdit de grandir en l’a forçant à adopter un rôle de « princesse Disney » ; rôle que Gypsy finit par s’approprier au départ, puis en grandissant s’en dissocie complètement en ayant des comportements très à risque avec des inconnus. Dee-dee exerce un contrôle sur ses relations, sur l’utilisation d’un téléphone ou d’un ordinateur… Gypsy est isolée de ses pairs et le seul interlocuteur avec qui elle peut communiquer est sa mère qui est toxique pour elle.

On connaît l’issue de cette situation dès le début du premier épisode. L’affaire a suscité beaucoup de débats, car Gypsy est à la fois victime et coupable. On peut noter l’ambivalence des sentiments de Gypsy vis à vis de sa mère, elle l’aime et en même temps c’est son bourreau. C’est ce que l’on peut retrouver dans toutes les relations d’emprise. Le jeu d’acteur est vraiment bon, c’est une série très addictive car même si nous connaissons la fin dès le début, on a envie de savoir comment un être humain en apparence innocent, peut en arriver à cette conclusion. J ‘ai ma petite hypothèse après avoir vu la série, on pourra en parler si vous le souhaitez.

En cette période de confinement, je vous recommande cette série qui est à la fois très intéressante et extrêmement inquiétante. Ce trouble est rarement abordé et les victimes méritent qu’on puisse le mettre davantage en lumière.

Si le sujet vous intéresse voici quelques références :

  1. Le documentaire « ma mère ce poison »
  2. « Câlins Assassins » le témoignage de Delphine Paquereau
  3. Moi, Noémie, malade de ma mère (article cerveau & psycho)
  4. Parents toxiques : Comment échapper à leur emprise de Susan Forward

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s