Séries et films

13 reasons why

Inutile de vous présenter cette série qui a tant fait parler d’elle à sa sortie. Et pour cause, elle aborde des thématiques assez difficiles chez les adolescents comme chez les adultes. A l’origine, la première saison était une adaptation du livre de Jay Asher qui raconte l’histoire et le suicide d’Hannah Baker à travers une série de cassettes audio.

Hannah Baker

Puis cette série a continué à traiter avec justesse des problématiques particulièrement graves durant 4 saisons. 4 saisons qui ne sont pas de tout repos : suicide, viol, agressions sexuelles, meurtre, addictions, avortement, coming out, armes, deuil, troubles mentaux y sont abordés à travers plusieurs personnages.

Cette série est également allée au-delà du simple « divertissement » puisqu’elle a une mission de prévention auprès des jeunes qui éprouvent des difficultés et a même crée un site où l’on peut retrouver notamment des ressources sur le harcèlement. Les différents acteurs de la série ont également fait des capsules vidéo sur plusieurs sujets « comment repérer les signes de la dépression » ; « parler à quelqu’un d’abus de drogue ou d’alcool » ; « reconnaître les différentes formes de harcèlement » ; « comprendre le consentement ». Le site propose également un guide de discussion autour de la série traduit en plusieurs langues. C’est un bon outil pour débriefer avec les jeunes qui ont pu être choqués de certains passages de la série ou de faire du lien avec ce qu’ils peuvent vivre au quotidien.

En regardant cette série on ne peut s’empêcher (surtout quand on est psy ou étudiant psy) de vouloir diagnostiquer les personnages. Le personnage de Clay Jensen est très complexe et est un bon exercice de sémiologie pour trouver le diagnostic final, car pour une fois la série (bien qu’un peu romancée par moments) reste plutôt fidèle aux symptômes des troubles psychologiques. Certaines manifestations psychiques sont plutôt bien illustrées : Dépersonnalisation, dissociation traumatique, anxiété, dépression, crise d’angoisse, dépendance…

Clay Jensen

En ce qui concerne le personnage de Clay Jensen, on sait depuis le début de la série qu’il a pu voir un psychiatre et pris des traitements à un moment de sa vie. Et puis on nous laisse observer ce personnage à travers plusieurs épreuves, s’enfoncer toujours plus dans la dépression et l’anxiété. Dans la dernière saison, Clay n’est pas épargné et l’attention est focalisée sur lui et sur son éventuel diagnostic. On sait que Clay fait des crises d’angoisse à répétition, on sait qu’il peut avoir des flash d’évènements passés, converser avec des personnages décédés, qu’il est en dépression. Il y a un épisode où Clay commence par nous dire « qu’il se sent extérieur à lui même , comme s’il regardait sa vie de l’extérieur » ce qui peut nous faire penser à des épisodes de dépersonnalisation. Clay a aussi des absences, il ne se souvient pas avoir fait certaines choses ce qui, au vu de son histoire peut nous laisser penser à des éléments dissociatifs. Et enfin, ne l’oublions pas, Clay a survécu au suicide d’Hannah, à son procès, à été accusé du meurtre d’un autre personnage, a été harcelé… tout ceci sont des éléments de vie perturbants qui laissent des traces. C’est pourquoi, mon hypothèse est que Clay a un trouble anxieux assez sévère avec crise de panique et éléments dissociatifs, qui associés à des événements de vie perturbants me faisait penser à un trauma.

Ce que j’ai particulièrement aimé dans cette série, c’est de voir l’évolution de chaque personnage. Comment se réapproprier son corps suite à un viol, comment sortir de la dépendance aux substances, comment sortir de la dépression… Mais aussi de comprendre que l’être humain est extrêmement complexe, que chacun d’entre nous peut avoir un côté sombre en lui, que personne n’est ni tout blanc ou tout noir, mais qu’il existe bien des nuances en chacun de nous. Ici, on ne cherche pas à coller des étiquettes mais, bien à comprendre l’être humain dans sa globalité.

Si vous ne l’avez pas encore vu, foncez ! Cette série n’a pas mis tout le monde d’accord, elle à tellement fait polémique que certains passages ont été modifiés. Cependant, visionnée dans un contexte très sécurisant avec une personne de confiance, elle peut s’avérer utile afin d’ouvrir le dialogue avec les adolescents (surtout à l’aide du guide discussion).

Après avoir vu les 4 saisons, je me dis que le message central de cette série est un encouragement à parler à quelqu’un de confiance, de ne pas rester seul avec ses secrets et ses ruminations. Hannah a essayé et n’a pas été écoutée… on a pas pris en compte sa souffrance, on a pas assez creuser. Et je sais que c’est une préoccupation qui peut empêcher beaucoup de jeunes d’aller demander de l’aide. La série nous montre qu’il ne faut pas s’arrêter à une seule personne et qu’on peut demander de l’aide de bien des façons, que ce soit à un parent, un professeur, un ami…

Lorsque la série est sortie, j’étais en stage en pédopsychiatrie dans une unité pour adolescents. Nous en avions parlé et les ados étaient plutôt contents que l’on parle de tout ça ; ce sont aussi parfois nos craintes d’adultes qui peuvent nous empêcher d’écouter ce que les jeunes ont à nous dire.

Si jamais vous ressentez des difficultés en regardant cette série, n’hésitez pas à en parler à une personne de confiance. Ne restez pas seul avec vos questions ou vos réactions ; c’est important que l’on puisse parler de toutes ces thématiques. Il vaut mieux en parler que de rester dans le silence.

Prenez soin de vous !

8 réflexions au sujet de “13 reasons why”

  1. J’ai beaucoup aimé cette série, elle est malheureusement terminée, mais elle a su bousculer les codes et étudier sérieusement beaucoup d’aspects des problèmes adolescents, que l’on peut bien évidemment rencontrer également à l’âge adulte… j’étais impatiente de chaque sortie de saison 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Super article, particulièrement complet, d’ailleurs !! Si tu veux, on peut faire une sorte de patenariat ; en effet, j’ai fait une chronique sur le livre, 13 reasons why. Alors, je peux mentionner ta chronique dans la mienne, pour que nos lecteurs aient à la fois un avis sur la série, et sur le livre !

    A très bientôt, je l’espère !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s