Ma bibliothèque

Dans la tête de ma psy : et comment choisir le sien

Aujourd’hui, je vous parle de ma dernière lecture que j’ai adoré et qui est en lien avec mon post précèdent.

Dans cet ouvrage, l’auteur nous parle de la psychothérapie en long en large et en travers afin que la personne tout venante qui souhaite consulter puisse avoir une très bonne base de réflexion avant de sauter le pas de la première consultation !

L’auteur commence son livre en nous parlant d’une idée très répandue : celle du psy qui suscite la méfiance encore chez certaines personnes. Elle vient casser les idées reçues sur les croyances populaires autour de la psychothérapie.

Avant de nous parler des différents types de psychothérapies, l’auteur nous faire un rappel sur la notion de normalité. A partir de quand consulter ?

Viens la présentation de la « jungle des psychothérapies », comme je l’avais expliqué dans mon dernier article sur comment choisir son psy ; en tant que patient voulant consulter, nous pouvons facilement nous perdre dans cette immensité qu’est le champ des psychothérapies. Ici l’auteur nous présente de façon détaillée, mais tout de même accessible au plus grand nombre ce qu’est : la psychanalyse, les thérapies comportementales et cognitives (TCC) ainsi que la thérapie familiale systémique.

Ce que j’ai particulièrement apprécié c’est qu’elle ajoute également un mot sur le développement personnel qui est une discipline grandissante et montre en quoi cela diffère de la psychothérapie. Elle appelle à la prudence notamment sur les mécanismes de ventes qui existent autour des best-seller de développement personnel.

Un point sur l’évaluation des différentes psychothérapies est abordé et il est surtout fait mention que la technique importe moins que l’alliance crée avec le patient, car on ne peut garantir l’efficacité d’une technique à 100%. D’ailleurs lorsque certains professionnels vous le promettent, cela doit être un signal d’alarme sur l’éthique du praticien.

Après les psychothérapies, vient les différents praticiens qui peuvent vous prendre en charge. Ils y sont développés dans le détail et l’auteur nous parle de comment faire confiance à son psy  et pourquoi c’est une chose primordiale qui fera avancer le travail thérapeutique.

Mon chapitre préféré est « 5 (bonnes?) raisons de ne pas aller voir un psy… alors qu’on pourrait en avoir ». L’auteur construit son chapitre en énumérant les raisons les plus communes que les personnes peuvent trouver pour ne pas aller voir un psy. « Il va me changer et contrôler ma vie » ; le fameux « ça ne sert à rien, ça ne marche pas » ou encore « je n’ai pas besoin d’aide, je peux m’en sortir tout.e seul.e » ou « le psy c’est pour les fous» : J’ai adoré lire ce chapitre, car je pense qu’entre les mains d’une personne hésitant à consulter, il peut faire la différence.

Le vocabulaire utilisé est plutôt accessible et j’ai apprécié le franc parler de l’auteur bien que parfois je ne partageais pas sa façon de voir les choses à travers les vignettes cliniques qui nous sont présentées.

C’est un livre à destination de toute personne s’interrogeant sur ce qu’est la psychothérapie et quand consulter ? Comment choisir son psy et avec quelle méthode ? Ce livre est un ouvrage qui fait du bien dans le sens où il amène à une réflexion poussée sur le processus de consultation d’un psy : les questions que l’on se pose avant et où cela peut me mener en tant que patient si je commence ce travail. Un pré-travail thérapeutique en somme !

1 réflexion au sujet de “Dans la tête de ma psy : et comment choisir le sien”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s