PsychoDico

Maniaque ?

Vous avez sans doute déjà entendu ce mot lors d’une soirée entre amis ou simplement lors d’une discussion « Lui il est vraiment maniaque ». Ici la personne fait référence à un besoin d’ordre, de propreté, que les règles soient respectées ; ce que nous allons appelé dans le jargon psychologique : quelqu’un d’obsessionnel.

En psychiatrie, le mot « maniaque » a une tout autre définition. On dit d’une personne qu’elle est maniaque lorsqu’on fait référence à la manie dans le trouble bipolaire de type 1. On parle alors d’épisode ou de phase maniaque. On parlera d’hypomanie quand celle-ci est plus atténuée. Je vous renvois au témoignage que j’avais publié pour avoir une idée du vécu d’une personne souffrant de trouble bipolaire.

Mais qu’est ce que la manie ?

La manie correspond à une exaltation de l’humeur anormalement importante qui est nécessairement présente pour poser un diagnostic de trouble bipolaire chez une personne.

On y retrouve certains symptômes comme :

  • Augmentation anormale de l’activité vers un but (une patient avait écrit un livre en deux jours) ou une agitation psychomotrice sans but
  • Une estime de soi exagérée ou des idées de grandeurs « Je suis beaucoup plus intelligent que les autres personnes ici »
  • Un besoin réduit de sommeil (certains de mes patients ne dorment que 2-3h par nuit et sont en pleine forme)
  • Un désir de parler tous le temps
  • Fuites des idées ou l’impression que les pensées vont très très vite dans la tête
  • Des coq à l’âne (les patients passent d’un sujet à un autre très vite, sans qu’il n’y ait de lien entre eux)
  • Logorrhée (Les patients parlent beaucoup et très vite)
  • Conduites à risque (achats inconsidérés, désinhibition sexuelle, investissement commerciaux déraisonnable…)
  • Dans 50% des cas, il peut y avoir la présence d’idées délirante et d’hallucination

Ceci reste une liste de symptômes qui doit être évaluer par un médecin psychiatre. Ces épisodes peuvent durer quelques jours ou des semaines, il n’est pas question ici de variations de l’humeur dans une seule journée ou en l’espace de quelques heures.

Il est tout à fait courant d’avoir une euphorie passagère suite à des évènements très agréables. Ce qui différencie une humeur exaltée de la manie, c’est qu’il n’y a pas forcément d’éléments déclencheurs en lien avec l’humeur comme une bonne nouvelle par exemple. Un épisode maniaque peut se déclencher après tout évènements de vie stressants : Une grossesse, un accident, trauma… Pour un article plus complet sur le trouble bipolaire, vous pouvez (re)lire l’article sur le sujet ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s