PsychoDico

Dissociation

La dissociation est une manifestation psychologique que l’on peut retrouver dans plusieurs problématiques. C’est ce qu’on appelle une entité transdiagnostique ou transnosographique, car on la retrouve dans plusieurs tableaux cliniques. Selon la définition donnée dans le DSM5, il s’agit d’une rupture de l’unité psychique. On peut retrouver la dissociation dans les problématiques liées au psychotraumatisme, dans un état de stress aigu, et dans la schizophrénie (ce point est sujet à discussion.)

Pour Pierre Janet par exemple, la dissociation survient lorsque les capacités d’adaptation sont dépassées, débordées par un événement marquant. La personne, à ce moment-là, n’est pas en capacité d’intégrer cette expérience traumatique, de la « digérer ». Une personne qui est dissociée paraît détachée de son discours lorsqu’elle aborde des choses chargées au niveau affectif. Dans le cadre du psychotraumatisme, par exemple, la personne peut parler de son trauma de façon très factuelle, sans affect. Ce qui peut donner cette impression de ««  froideur »» chez les personnes non sensibilisées au psychotraumatisme. En réalité, la personne est dans une grande détresse et  la dissociation survient pour la protéger. Ce qu’elle a vécu est tellement insupportable qu’elle se dissocie pour pouvoir le supporter.

Chez un.e de mes patient.es par exemple, tout un monde imaginaire avait été créé pour se préserver. La réalité ayant été un le lieu où cette personne avait été agressé.e. Quand la dissociation survient de façon répétée on parle alors de trouble dissociatif. (Il en existe de plusieurs types, mais nous ne les exposerons pas ici).

Les phénomènes dissociatifs que nous rencontrons le plus souvent en milieu clinique sont la déréalisation et la dépersonnalisation. Ces phénomènes surviennent également dans des états de stress aigus, dans le cas de psychotraumatisme, dans le cadre de troubles psychotiques, parfois à la suite de consommation de substance telles que le cannabis ou autres types de drogues.

Déréalisation : lorsque les personnes sont en déréalisation, elles peuvent avoir l’impression que le monde autour d’elles n’est pas réel, cela peut donner une impression d’être comme dans un rêve. On se sent à distance de notre environnement. Certain.es patients me rapportent le fait d’être comme dans du coton, d’être comme anesthésier à ce moment-là.

Dépersonnalisation : lorsque les personnes sont en état de dépersonnalisation, elles peuvent avoir le sentiment de ne plus sentir leur corps ou des parties de leur corps. Cela peut aller jusqu’à l’impression d’être en dehors de son corps et de voir la scène de l’extérieur.

Autres manifestations dissociatives : parmi les autres manifestations possibles, mes patients peuvent me rapporter ces manifestations : ne plus se souvenir de comment on est arrivé d’un point A à un point B, ne pas se rappeler d’avoir fait une chose pour laquelle il y a une preuve qu’elle a été faite, ne pas être sûr de savoir si les choses sont réellement arrivées ou si elles ont été rêvées, fonctionner sur un mode automatique, opératoire…etc. Pour évaluer ces expériences dissociatives, il existe plusieurs échelles que les professionnel.les peuvent faire passer pour comprendre et approfondir ses expériences lors d’un entretien clinique :

  • La DES (dissociative experience Scale)
  • DIS-Q (Dissociation Questionnaire)
  • SDQ-20 et SDQ-5 (Somatoform Dissociation Questionnaire)

Psychose ou trouble dissociatif ?

Il peut être très difficile de faire la différence entre une entrée dans la psychose et le diagnostic de trouble dissociatif, sans compter que les deux ne s’excluent pas. Il ne faut donc pas hésitez à interroger le patient sur d’éventuels événements traumatiques dans son parcours. Aussi bien des événements « grand T » que des événements « petit t » ; interroger les ressources du patient lors de ces événements etc. Selon la littérature, certains symptômes de la schizophrénie, sont parfois très similaires à ceux que l’on peut retrouver dans un trouble dissociatif. Je vous encourage donc à faire preuve de prudence et à prendre votre temps pour l’évaluation diagnostique. Encore une fois, l’un n’exclut pas l’autre et nous pouvons retrouver un passé traumatique chez bon nombre de patients ayant une schizophrénie. Pour approfondir cette discussion sur la dissociation d’origine psychotique et/ou traumatique, je vous renvoie à cet article très intéressant : ici.

Le but de cet article était de vous présenter ce qu’est le concept de dissociation et dans quel cadre, elle peut survenir. C’est une entité nosographique très complexe qui nécessite d’avoir une réelle expertise sur le sujet. J’ai volontairement mis de côté les différents type de troubles dissociatifs et les théories associées, car cela nécessite plus de formation et d’expertise que ce que je connais actuellement.

Vous connaissiez ce phénomène ?

Références de l’article :

Laferrière-Simard, M.-C. & Lecomte, T. (2010). La schizophrénie dissociative existe-t-elle ? Santé mentale au Québec, 35(1), 111–128

Silvestre, M., Brennstuhl, M., Dellucci, H., Tarquinio, C., Rydberg, J. A., Tarquinio, P., Iracane-Coste, M., Zimmermann, E. (2019). Aide-mémoire – EMDR: en 46 fiches. France: Dunod. (chapitre 12 : EMDR, violences domestiques, troubles de l’attachement et dissociation.)

Vanderlinden, J., Kedia, M., Lopez, G., Brown, D., Saillot, I. (2019). Dissociation et mémoire traumatique. France: Dunod.

6 réflexions au sujet de “Dissociation”

  1. Oui, c’est incroyable, on dirait que tu as senti que lundi j’ai eu ce cas au cabinet et juste au moment où je me suis dit tien je dois faire plus de recherche sur le sujet, je vois ton post dans ma boîte mail 😀 merci ! J’ai déjà utilisé le premier questionnaire comme support pendant l’entretien, mais je pense que je vais lea faire passer le deuxième pour voir les résultats et après on va pousser plus loin pour voir qu’est ce qui cause ces symptômes.

    J’ai du coup une question, lea patien.e explique que ces symptômes arrivent dans les moments de stress aigu. Est-ce que c’est possible qu’il s’agit  »tout simplement » de manque des compétences émotionnelles et incapacité de gestion de stress, où forcement il doit exister une trauma, sachant que iel dit qu’iel n’a pas vécu un événement traumatique ? Je ne m’attends pas de trouver les réponses dans ce commentaire (je continue mes recherches et mes lectures et j’en parle en supervision), mais j’utilise l’occasion étant donné que tu as de l’expérience dans le domaine :). Merci d’avance !

    Aimé par 1 personne

    1. Haha le hasard fait bien les choses. Je rejetterai pas l’hypothèse trauma trop tôt, car il peut y avoir ce qu’on appelle « des petits t » qui peuvent aussi être à l’origine du stress aigu dans cette situation. Pourquoi c’est cette réaction qui survient à ce moment ? Je creuserai en ce sens, mais après c’est aussi possible que la déréalisation ou la dépersonnalisation survient au moment d’une crise de panique.

      J’aime

      1. Merci pour ta réponse. Je continue effectivement à creuser, notamment le harcèlement à l’école que mon/ma patient/e minimise pour le moment.

        Hm, à explorer les symptômes de crise de panique aussi, oui… Iel expérimente par contre les épisodes d’amnésie une fois qu’iel  »monte » en colère et frustration, l’amnésie peut durer entre 1h et 3h… On aura du boulot :)))

        Aimé par 1 personne

  2. Bonjour et merci pour cet article. Il est vrai que les choses sont assez souvent intriquées. Une de mes patientes (MNA) a vécu quelques évènements traumatiques dans son pays, avec notamment un passage en prison qui l’a pas mal secoué. Un an plus tard, elle a eu des épisodes de dissociation suite à un état de stress aigu.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est un concept dont on parle encore peu en milieu clinique, ou en tout cas on y pense pas souvent. C’est vrai que maintenant que je questionne beaucoup plus ces manifestations, je retrouve pas mal de patients qui ont ces phénomènes pour diverses raisons

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s